Yes I can : faire un post court

Enfin, je crois…

Alors aujourd’hui je reçois un texto de l’institutrice de Choupinette une peu alarmée : elle vient de retrouver le cahier de communication dans la classe. Elle s’est arrangée pour qu’on puisse le récupérer jusqu’à 18h.

Ça me remonte le moral : c’est important le CC.

Sauf que bon le vendredi soir de 5 à 7 c’est entraînement à la marche et on met bien 30 min pour faire 750m donc pas le temps d’aller récupérer le cahier de com. et son support millésimé.

Mais je ne loupe jamais l’occasion de démontrer à mon mari « qui ne garde rien » que les cartons que j’accumule entre la commode et le mur du salon sont d’une utilité vitale. CQFD. J’ai refait vite fait le support et réimprimé la feuille de base sur laquelle on travaille car il faut pouvoir survivre à tout – et le bricolage de bout de ficelle quand t’as grandi en montagne avec une mère qui vit dans le monde des idées, ça t’apprend un truc que le tout là tout près/prêt est en train de nous prendre : la créativité des bouts de ficelles…

Vive les apéros craft 😉

Et merci à l’application Dispo de remettre les photos « moches » au goût du jour, je me sens moins seule dans ma recherche d’in-esthétisme. Un peu comme si je n’étais pas seule à me lasser de ce trop de « beau » dans l’image, ça me rappelle la fin de « Et on tuera tous les affreux » de B. Vian.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s