Sans les mains… Heu, sans les poignées…

Des petits riens au comment

Comme je le racontais ici j’ai été très vite inquiète de l’usage – ou plutôt du manque d’usage – que faisait Céleste de ses mains.

« Bébé » elle les gardait fermées chacune d’un côté de son tête et elle n’attrapait rien avec. Il a été très tôt évident que quelque chose clochait (aussi de ce côté là) : elle ne ramenait jamais ses mains ensembles, même après 6 mois.

Et elle n’arrivait rien à tenir : les objets induisaient comme un réflex de « lâcher » plutôt que de « serrer » au contact de ses paumes.

Bref, on vivait dans le rien et le jamais et attendant le pourquoi.

Mais après le pourquoi, s’est confirmé la nécessité du comment.

Le comment du progrès ou le progrès du comment ?

A 14 mois, elle n’arrivait toujours pas à tenir son biberon et elle avait toujours cette tendance à garder ses mains de chaque côté == sans coordination.

Alors j’ai cherché des solutions, vu que je passe ma vie à faire ça : chercher. Bon, ok : le (rapport trouvailles/temps de recherche) est quand même plus intéressant dans la vraie vie que dans la recherche fondamentale, mais dans ma vraie vie ce ratio est clairement augmenté par les skills que j’ai du développer pour le maintenir non nul dans mon travail (vous me suivez ?).

Je suis notamment pas mal experte du Googler… Mais je fais du QWANT aussi hein !

Alors j’ai trouvé en septembre, la « bottle ball », que Céleste a tout de suite su utiliser (mais ça lui a pris un peu d’entraînement quand même pour arriver à boire seule avec pour de vrai).

Screen Shot 2018-11-12 at 16.03.06

Il n’y a pas très longtemps, on a abandonné la Bottle-ball pour les biberons à poignées cf ici.

biberon

Et depuis deux jours : tadain…. (c’est une onomatopée hein, pas un mot de mon cru) :

biberonmain

Oui : qu’avec les mains ! Les deux et même elle le remet en place et le soulève. A force de ramper, elle s’est musclée les bras 😉

Et donc…

Et bien maintenant, ce que je craignais est arrivé (oui la contradiction et le pessimisme n’ont pas de limites chez moi) : elle sort de ses tapis et bouffe tout ce qui traîne : avant hier un élastique à cheveux, hier un coton, ce matin un pansement… Ne me demandez pas ce qu’ils faisaient par terre : je n’en sais rien 😉

 

5 commentaires sur “Sans les mains… Heu, sans les poignées…

  1. Et oui, ta fille, et grâce à toi et à F, évolue très bien. Vous êtes des anges pour elle… bravo, franchement, elle n’aurait pas pu tomber sur de meilleurs parents que vous.

    Aimé par 1 personne

    1. En même temps, c’est notre fille… Mais elle aurait aussi pu tomber chez une famille de bout-en-train avec plein de frères et soeurs et un chiens ça aurait été bien le fun mais que veux-tu, on a les parents qu’on a et du coup ça aurait été quelqu’un d’autre 😉

      J'aime

Répondre à marie2vlb Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s