Vygotsky : explorer l’individualité positive de l’enfant

Oui, encore Vygotsky, et ça n’est pas fini.

Pour ceux qui n’avaient pas suivi selon Vygotsky, le moteur du développement cognitif de l’enfant c’est l’environnement social et ce qui compte ça n’est pas où l’enfant est en termes de compétences mais là où il peut aller quand on l’aide à y aller.

A propos de l’enfant en situation de handicap, toujours dans « Défectologie et Déficience Mentale », LV dit (désolée, la citation est longue mais il le dit tellement bien que je ne vois pas comment le résumer mieux) :

Le conditionnement de l’enfant handicapé est déterminé par deux facteurs essentiels. D’abord, l’influence même du défaut, qui est toujours secondaire, indirecte, intermédiaire, car l’enfant ne perçoit pas directement son défaut, mais constate les difficultés qui en résultent. La conséquence directe du défaut réside dans l’affaiblissement de la position sociale de l’enfant; le défaut apparaît comme une imperfection sociale. (…) Les causes organiques innées ne se manifestent pas par elles-mêmes, comme le prétend l’école d’Adler, elles ne s’exercent pas directement, mais agissent de manière détournée, par l’affaiblissement de la position sociale de l’enfant. p43-44 (c’est moi qui aies mis le texte en gras)

Que dire de plus ?

A propos de l’appellation des écoles pour les enfants avec une déficience intellectuelle, qui s’appelaient « écoles pour idiots », Vygotsky dit :

L’affaiblissement de la position sociale par la faute de l' »école des idiots », marque, également, dans une certaine mesure, les instituteurs et les place à un niveau inférieur par rapport aux instituteurs des écoles régulières. p45

Ca je l’ai vécu en stage en CLISS en L3 de Psycho. L’instit de la classe de la CLISS était « à part », comme les enfants de la classe d’ailleurs, c’était en 1999, ok.

Etre orienté dans une « école pour idiots » signifie, pour un enfant, parvenir à une position sociale désavantageuse. p45

Vous savez quoi ? Ca y est, j’ai de nouveau la nausée : 100 ans, presque 100 ans. On en est où aujourd’hui ? On oriente quasiment systématiquement les enfants avec trisomie 21 en IME à la sortie de la maternelle – entre autres.

Gwendo a pu rester à la maternelle du village jusqu’à 8 ans je crois. Après, elle s’est faite éjectée et pourtant, je le répète elle a appris à lire et à écrire avec 1h d’instituteur à domicile par semaine + nous qui lui faisions faire ses devoirs, mais pas plus qu’aux autres enfants. 1h par semaine ! Et le soir en plus. Je ne sais pas combien d’années ça a pris, dans mes souvenir je la vois toujours lire 😉

LV insiste ensuite sur la diversité des formes d’intelligence et en particulier sur l’existence d’une intelligence pratique qui peut devenir :

un moyen de modération des autres défauts intellectuels (p57)

Le problème de la complexité et de la diversité de l’intelligence révèle de nouvelles possibilités de compensation à l’intérieur même de l’intelligence. Les compétences de l’activité de pensée chez des enfants fortement arriérés, révèlent des perspectives immenses et tout à fait nouvelles pour l’éducation de ces derniers. (p58) [c’est moi qui aies mis en gras)

Parfois je pense qu' »on » a « juste » choisi de prendre la mauvaise voie « théorique » dans la deuxième partie du XIXème siècle. Dit comme ça, ça ne paraît pas « grave » sauf que c’est du développement et de la vie de centaines de milliers de personnes dont on parle. Un jour vous expliquerais pourquoi je suis en colère contre les Piagéciens (plus que contre Piaget lui-même mais quand même un peu aussi). Mais ça n’a pas de sens d’être en colère contre les morts. Il y a assez à faire avec les vivants.

Ensuite Vygotsky explique que :

Si le développement organique se déroule dans un milieu culturel (civilisé), il se transforme alors en un processus biologique historiquement conditionné. Le développement de la parole illustre bien la convergence de ces deux domaines développementaux. p59

La société est adaptée à la constitution de l’homme « type » p60

A plusieurs reprises dans le livre, il prend pour exemple les enfants avec surdité ou cécité en expliquant (pour simplifier) que le problème principal de ces enfants est de naitre dans un environnement social voyant et entendant.

Ainsi, pour permettre aux enfants avec des handicaps de se développer sur le plan culturel :

il faut créer des formes culturelles particulières et spéciales p61

(cf langue des signes, CAA ??)

Et puis, attention, alors là, c’est trop d’émotions, je copie tout le passage et je prend un peu de temps pour m’en remettre :

L’observation d’enfants arriérés mentaux, nous apprend que ces enfants présentent un périmètre crânien réduit, qu’ils sont de petites statures, qu’ils ont un volume pulmonaire diminué, une force musculaire et des capacités motrices rétrécies, qu’ils sont moins résistants aux influences défavorables, sujets à la fatigue, qu’ils ont des associations ralenties, une attention et une mémoire diminuée, une volonté réduite, etc… (Griboedov, 1926). Cependant, on n’a rien appris encore en ce qui concerne les caractères positifs, et les particularités de ces enfants; de telles études sont du domaine de l’avenir. [gras et rouge par moi]

(…)

Quand on décrit un enfant présentant un arrêt de développement physique et psychique, comme un enfant faible etc… On n’apporte qu’une vérité partielle, car en le caractérisant négativement, on n’explore pas son individualité positive.

C’est décidé :

  1. j’arrête là car mon enfant « faible » veut que  je m’occupe d’elle pour explorer son individualité positive.
  2. je prend le porte Céleste et Céleste dedans et je pars en pélerinage en Russie sur la trace de Vygotsky.

Je vois plus que ça à faire…

Ou je mets des banderoles à mon balcon ?

Ou quoi ?

Je me contente de finir ma prise de notes dans les jours à venir.

Ok. Deal.

 

 

5 commentaires sur “Vygotsky : explorer l’individualité positive de l’enfant

  1. alors , moi, je pleure en te lisant!

    Le 03/03/2019 à 14:32, Adorable toi a écrit : > WordPress.com > adorabletoi posted: « Oui, encore Vygotsky, et ça n’est pas fini. Pour > ceux qui n’avaient pas suivi selon Vygotsky, le moteur du > développement cognitif de l’enfant c’est l’environnement social et ce > qui compte ça n’est pas où l’enfant est en termes de compétences mais > là où i » >

    J'aime

  2. Merci de me faire découvrir L.Vigotsky et de prendre le temps de partager des paragraphes entiers.
    On a découvert l’inclusion en 2018 et encore, pas sûr que ce ne soit pas que pour des raisons économiques. Mais au moins ça bouscule les habitudes des institutions. Mais c’est clair que les responsables des lieux d accueils se focalisent surtout ce ce que notre enfant ne fait pas. Ils arrivent même à sur-handicaper notre enfant. Et quand cela ne suffit pas encore ils trouvent d autres arguments : «  vous n habiter pas notre ville » bah non juste le village d à côté, « elle est trop âgée maintenant pour le centre de loisirs » … Ça arrange de ne pas voir les compensations que met en place notre enfant, l’individualité positive de notre fille, la nécessité de la socialisation, cela leur évite d’y répondre, (faudrait aussi qu’ils lisent Levinas) pour limiter leur vie aux instituts, loin des yeux. Moi je les enmerde ja vais partout avec ma fille, j’investis tous les espaces publics. Sa place est dans la vie.

    J'aime

    1. Ca c’est sur ! De toute façon, on n’arrive déjà pas à adapter l’école à l’enfant tout-venant, c’est fatiguant. Je ne vois pas en quoi ça pose problème de garder un enfant un peu plus longtemps en maternelle ou ailleurs si il/elle y est bien. Bref. Racontez moi Levinas 😉

      J'aime

Répondre à Beurois Sophie Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s